Identités de papier, papiers d’identité en Afrique contemporaine (XIXe‒XXIe siècle). 22-23 juin 2018

COLLOQUE INTERNATIONAL

CENTRE DE CONFÉRENCE UCAD 2

UNIVERSITÉ CHEIKH ANTA DIOP, DAKAR

Télécharger le  Programme du Colloque

Vendredi 22 juin 2018

Salle Visio-conférence

8:30                        Accueil: café & enregistrement des participants et participantes

9:00                        Ouverture du colloque par Ibrahima Thioub (Recteur de l’UCAD)

9:15                        Introduction des organisateurs et organisatrices

9:45–10:45           Conférence inaugurale par Keith Breckenridge  (Wits Institute for Social & Economic Research University of the Witwatersrand, Afrique du Sud): Mathematical abstraction, writing and imperial racism:  on the theoretical significance of biometric government

10:45–11:00         Pause-café

11:00–13:00         Panel 1: Identifier et s’identifier en AOF                                                    Salle Visio-conférence

Présidence : Adrien Ndiouga Benga (Université Cheikh Anta Diop)

  • Bintou Mbaye (Université Cheikh Anta Diop de Dakar): La Commission chargée de l’abolition immédiate de l’esclavage: Une instance d’identification des esclaves domestiques à Saint-Louis et à Gorée (Sénégal, 1848)
  • Martin Mourre (IHA‒CREPOS): Identifier les anciens combattants en AOF après la Seconde Guerre mondiale:
    Retour sur la mission Liger
  • Amadou Dramé (IHA‒CREPOS): Une procédure d’identification infructueuse: Le cas d’Adam Idriss Brahim Serkin Bakay, étudiant d’AOF à al-Azhar (Caire), 1954–1956
  • Séverine Awenengo Dalberto (CNRS, Institut des mondes africains, IHA‒CREPOS, ANR PIAF): La première carte d’identité d’AOF: encartement des citoyens et écritures bureaucratiques de soi au Sénégal

13:00–14:45                  Pause déjeuner

14:45–17:00         Panel 2: Politiques et pratiques de l’état civil                                                      Salle Visio-conférence

Présidence: Richard Banégas  (Centre de recherches internationales, Sciences Po Paris, ANR PIAF)

  • Louise Barré (Université Bordeaux-Montaigne, Les Afriques dans le monde): Papiers de familles: la bureaucratisation de la question familiale (Côte d’Ivoire, 1950‒1970)
  • Jérôme Kouakou (Centre de Recherche pour le Développement, Université Alassane Ouattara Bouaké): A quoi sert la déclaration de naissance? Analyse du phénomène de la non-déclaration à partir de la représentation sociale de l’acte de naissance en Côte d’Ivoire
  • Fatoumata Hane (Université Assane Seck de Ziguinchor): État civil en Casamance: du privé au politique. Entre marqueurs identitaires et actions politiques
  • Malick Ndour (Greffier, chef du bureau de l’état civil Tribunal d’instance Hors Classe  de Dakar): Retour d’expérience
  • Teresa Vazquez (UNHCR Bureau régional d’Afrique de l’Ouest ‒ Unité Apatridie): Le Haut-commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) et la lutte contre l’apatridie en Afrique de l’Ouest

14:45–17:00         Panel 3: Enregistrer le social, attester et faire usage des identités             Salle Atelier

Présidence: Alfred Inis Ndiaye  (Université Gaston Berger de Saint-Louis)

  • Nora Bardelli (Refugee Studies Centre, University of Oxford): Entre biométrie et témoignage: la production contemporaine du réfugié au Burkina Faso
  • Johara Berriane (IHA‒CREPOS): Les papiers de la foi. Usages des documents d’identité des églises évangéliques dans les mobilités africaines (Maroc et Sénégal)
  • Peter Lambertz (IHA‒CREPOS): Noms, registres, passagers: contrôle de mobilité sur les baleinières du Congo supérieur (RDC)
  • Fatoumata Camara (Université de Sciences sociales et de Gestion de Bamako): La maîtrise du foncier par le “papier” au Mali
  • Fodé Diop (Enda Jeunesse Action, Antenne de Kolda): L’enregistrement à l’état civil à Kolda: Quand l’expérience réussit en milieu communautaire

17:00–17:30                  Pause café

17:30–18:30   Papiers d’identité… Et pourtant, j’existe !                                                                          Grande salle de conférence de l’UCAD 2

Performance d’Alioune Diagne, chorégraphe et interprète, Compagnie Diagn’Art

                       Avec le soutien de la Direction de l’Animation culturelle et scientifique de l’UCAD    

Samedi 23 juin 2018

9:00–11:00         Panel 4: L’encartement des citoyens: inclusion & exclusion                              Salle Visio-conférence

Présidence: Alioune Badara Diop (Université Cheikh Anta Diop)

  • Zakaria Ould Ahmed Salem Denna (Northwestern University, Chicago): Un État (civil) dans l’État? L’Agence Nationale des Titres Sécurisés en Mauritanie
  • Jeanne Bouyat (Centre de recherches internationales, Sciences Po Paris): La fabrique du doute identitaire au lycée sud-africain: matérialité et pratiques d’identification excluantes des élèves immigrés à Johannesburg
  • Florent Piton (Université Paris Diderot, CESSMA): Le papier conjure-t-il la menace? Carte d’identité, obsession statistique et angoisse de submersion au Rwanda (1957–1994)
  • Laurent Fourchard (Centre de recherches internationales, Sciences Po Paris): Citoyens d’origine contrôlée au Nigeria

11:00–11:15                  Pause café

11:15–13:15         Panel 5: Trier les corps, identifier les individus                                                      Salle Visio-conférence

Présidence: Laurent Vidal (Représentant de  l’Institut de Recherche pour le Développement au Sénégal)

  • Mor Ndao & Cheikh Koté (Université Cheikh Anta Diop de Dakar): Procédures d’identification et de surveillance des tuberculeux en contexte colonial: du dépistage au travail de suivi des infirmières visiteuses (1920–1960)
  • Aissatou Seck (Université Cheikh Anta Diop de Dakar): Le système d’identification et de contrôle de la trypanosomiase humaine en AOF (Sénégal, 1908–1945)
  • Noémi Toussignant (University College London): Niakhar comme terrain vectoriel. Identification, sciences sociales et État au Sénégal postcolonial
  • Alimou Diallo (Université Paris Nanterre): Politiques de l’inanimé. L’identification des corps “sans vie et sans papiers” au Maroc

11:15–13:15         Panel 6: La bureaucratisation des trajectoires de vie                                          Salle Atelier

Présidence: Ibou Diallo (Centre de Recherches sur les Politiques sociales (CREPOS))

  • Kamina Diallo (Sciences Po Paris, IHA‒CREPOS): Cellule 39. Processus d’identification et mobilisation d’un groupe d’ex-combattants en Côte d’Ivoire
  • Sidy Cissokho (Centre of African Studies, University of Edinburg): Le permis à deux vitesses (Sénégal)
  • Fatou Binetou Dial (LAC‒IFAN, Université Cheikh Anta Diop de Dakar): Officialiser le mariage au Sénégal: de la mosquée à la mairie, un parcours inachevé (son étudiant Alassane Sow lira le papier)
  • Susann Baller (IHA‒CREPOS): Cartes, licences et attestations sur l’honneur: entre identification bureaucratique et pratiques populaires dans le football “navétanes” au Sénégal

13:15–14:30                  Pause déjeuner

14:30–16:15         Panel 7: Crises de papiers, papiers en crise                                                                Salle Visio-conférence

Présidence: Marielle Debos (Université Paris Nanterre)

  • Armando Cutolo (Università degli studi di Siena): L’identité appropriée. Dispositifs étatiques et dispositifs populaires d’identification dans la Côte d’Ivoire post-crise
  • Kelma Manatouma (Université Paris Nanterre, IHA‒CREPOS): Dynamiques politiques et humanitaires de l’identification au Tchad. Cas des »retournés« du conflit centrafricain à Goré
  • Claude Linjuom Mbowou (Université Paris 1 Panthéon‒Sorbonne): Identités et papiers dans le Lac Tchad. Impossible vérité, impossible citoyenneté?
  • Boris Samuel (ANR PIAF‒CERI Sciences Po Paris): Crise des indicateurs et espoirs biométriques. Les difficultés d’identification des bénéficiaires dans la mise en place d’une protection sociale au Maroc

16:15–16:45                 Remarques conclusives par Jean-François Bayart (Graduate Institute of International and Developpement Studies (Genève), titulaire de la Chaire Yves Oltramare)

Vendredi 22 juin – Samedi 23 juin : UCAD 2, 1er étage

« Papiers d’identité » : exposition photographique réalisée par les étudiants de 3e année de journalisme du Centre d’études des sciences et techniques de l’information (CESTI UCAD).

 

 

Comité d’organisation

Séverine Awenengo Dalberto: sawenengo@gmail.com

Johara Berriane: JBerriane@dhi-paris.fr

Amadou Dramé: ADrame@dhi-paris.fr

Comité scientifique

Séverine Awenengo Dalberto, Richard Banégas, Johara Berriane, Amadou Dramé

Institution organisatrice

Groupe de recherche IHA‒CREPOS

18 Bd. Martin Luther King (Corniche) Fann-Hock, Dakar, Sénégal

Téléphone: +221 33 823 70 60

http://ihacrepos.hypotheses.org

En partenariat principal avec l’ANR PIAF

(Institut des mondes africains /  Centre de recherches internationales, Sciences Po Paris)

https://piaf.hypotheses.org/1


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search