IDENTITÉS DE PAPIER, PAPIERS D’IDENTITÉ EN AFRIQUE CONTEMPORAINE (XIXE‒XXIE SIÈCLE). 22-23 JUIN 2018

COLLOQUE INTERNATIONAL

CENTRE DE CONFÉRENCE UCAD 2

UNIVERSITÉ CHEIKH ANTA DIOP, DAKAR

Télécharger le  Programme du Colloque

Vendredi 22 juin 2018

Salle Visio-conférence

8:30                        Accueil: café & enregistrement des participants et participantes

9:00                        Ouverture du colloque par Ibrahima Thioub (Recteur de l’UCAD)

9:15                        Introduction des organisateurs et organisatrices

9:45–10:45           Conférence inaugurale par Keith Breckenridge  (Wits Institute for Social & Economic Research University of the Witwatersrand, Afrique du Sud): Mathematical abstraction, writing and imperial racism:  on the theoretical significance of biometric government

10:45–11:00         Pause-café

11:00–13:00         Panel 1: Identifier et s’identifier en AOF                                                    Salle Visio-conférence

Présidence : Adrien Ndiouga Benga (Université Cheikh Anta Diop)

  • Bintou Mbaye (Université Cheikh Anta Diop de Dakar): La Commission chargée de l’abolition immédiate de l’esclavage: Une instance d’identification des esclaves domestiques à Saint-Louis et à Gorée (Sénégal, 1848)
  • Martin Mourre (IHA‒CREPOS): Identifier les anciens combattants en AOF après la Seconde Guerre mondiale:
    Retour sur la mission Liger
  • Amadou Dramé (IHA‒CREPOS): Une procédure d’identification infructueuse: Le cas d’Adam Idriss Brahim Serkin Bakay, étudiant d’AOF à al-Azhar (Caire), 1954–1956
  • Séverine Awenengo Dalberto (CNRS, Institut des mondes africains, IHA‒CREPOS, ANR PIAF): La première carte d’identité d’AOF: encartement des citoyens et écritures bureaucratiques de soi au Sénégal

13:00–14:45                  Pause déjeuner

14:45–17:00         Panel 2: Politiques et pratiques de l’état civil                                                      Salle Visio-conférence

Présidence: Richard Banégas  (Centre de recherches internationales, Sciences Po Paris, ANR PIAF)

  • Louise Barré (Université Bordeaux-Montaigne, Les Afriques dans le monde): Papiers de familles: la bureaucratisation de la question familiale (Côte d’Ivoire, 1950‒1970)
  • Jérôme Kouakou (Centre de Recherche pour le Développement, Université Alassane Ouattara Bouaké): A quoi sert la déclaration de naissance? Analyse du phénomène de la non-déclaration à partir de la représentation sociale de l’acte de naissance en Côte d’Ivoire
  • Fatoumata Hane (Université Assane Seck de Ziguinchor): État civil en Casamance: du privé au politique. Entre marqueurs identitaires et actions politiques
  • Malick Ndour (Greffier, chef du bureau de l’état civil Tribunal d’instance Hors Classe  de Dakar): Retour d’expérience
  • Teresa Vazquez (UNHCR Bureau régional d’Afrique de l’Ouest ‒ Unité Apatridie): Le Haut-commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) et la lutte contre l’apatridie en Afrique de l’Ouest

14:45–17:00         Panel 3: Enregistrer le social, attester et faire usage des identités             Salle Atelier

Présidence: Alfred Inis Ndiaye  (Université Gaston Berger de Saint-Louis)

  • Nora Bardelli (Refugee Studies Centre, University of Oxford): Entre biométrie et témoignage: la production contemporaine du réfugié au Burkina Faso
  • Johara Berriane (IHA‒CREPOS): Les papiers de la foi. Usages des documents d’identité des églises évangéliques dans les mobilités africaines (Maroc et Sénégal)
  • Peter Lambertz (IHA‒CREPOS): Noms, registres, passagers: contrôle de mobilité sur les baleinières du Congo supérieur (RDC)
  • Fatoumata Camara (Université de Sciences sociales et de Gestion de Bamako): La maîtrise du foncier par le « papier » au Mali
  • Fodé Diop (Enda Jeunesse Action, Antenne de Kolda): L’enregistrement à l’état civil à Kolda: Quand l’expérience réussit en milieu communautaire

17:00–17:30                  Pause café

17:30–18:30   Papiers d’identité… Et pourtant, j’existe !                                                                          Grande salle de conférence de l’UCAD 2

Performance d’Alioune Diagne, chorégraphe et interprète, Compagnie Diagn’Art

                       Avec le soutien de la Direction de l’Animation culturelle et scientifique de l’UCAD    

Samedi 23 juin 2018

9:00–11:00         Panel 4: L’encartement des citoyens: inclusion & exclusion                              Salle Visio-conférence

Présidence: Alioune Badara Diop (Université Cheikh Anta Diop)

  • Zakaria Ould Ahmed Salem Denna (Northwestern University, Chicago): Un État (civil) dans l’État? L’Agence Nationale des Titres Sécurisés en Mauritanie
  • Jeanne Bouyat (Centre de recherches internationales, Sciences Po Paris): La fabrique du doute identitaire au lycée sud-africain: matérialité et pratiques d’identification excluantes des élèves immigrés à Johannesburg
  • Florent Piton (Université Paris Diderot, CESSMA): Le papier conjure-t-il la menace? Carte d’identité, obsession statistique et angoisse de submersion au Rwanda (1957–1994)
  • Laurent Fourchard (Centre de recherches internationales, Sciences Po Paris): Citoyens d’origine contrôlée au Nigeria

11:00–11:15                  Pause café

11:15–13:15         Panel 5: Trier les corps, identifier les individus                                                      Salle Visio-conférence

Présidence: Laurent Vidal (Représentant de  l’Institut de Recherche pour le Développement au Sénégal)

  • Mor Ndao & Cheikh Koté (Université Cheikh Anta Diop de Dakar): Procédures d’identification et de surveillance des tuberculeux en contexte colonial: du dépistage au travail de suivi des infirmières visiteuses (1920–1960)
  • Aissatou Seck (Université Cheikh Anta Diop de Dakar): Le système d’identification et de contrôle de la trypanosomiase humaine en AOF (Sénégal, 1908–1945)
  • Noémi Toussignant (University College London): Niakhar comme terrain vectoriel. Identification, sciences sociales et État au Sénégal postcolonial
  • Alimou Diallo (Université Paris Nanterre): Politiques de l’inanimé. L’identification des corps « sans vie et sans papiers » au Maroc

11:15–13:15         Panel 6: La bureaucratisation des trajectoires de vie                                          Salle Atelier

Présidence: Ibou Diallo (Centre de Recherches sur les Politiques sociales (CREPOS))

  • Kamina Diallo (Sciences Po Paris, IHA‒CREPOS): Cellule 39. Processus d’identification et mobilisation d’un groupe d’ex-combattants en Côte d’Ivoire
  • Sidy Cissokho (Centre of African Studies, University of Edinburg): Le permis à deux vitesses (Sénégal)
  • Fatou Binetou Dial (LAC‒IFAN, Université Cheikh Anta Diop de Dakar): Officialiser le mariage au Sénégal: de la mosquée à la mairie, un parcours inachevé (son étudiant Alassane Sow lira le papier)
  • Susann Baller (IHA‒CREPOS): Cartes, licences et attestations sur l’honneur: entre identification bureaucratique et pratiques populaires dans le football « navétanes » au Sénégal

13:15–14:30                  Pause déjeuner

14:30–16:15         Panel 7: Crises de papiers, papiers en crise                                                                Salle Visio-conférence

Présidence: Marielle Debos (Université Paris Nanterre)

  • Armando Cutolo (Università degli studi di Siena): L’identité appropriée. Dispositifs étatiques et dispositifs populaires d’identification dans la Côte d’Ivoire post-crise
  • Kelma Manatouma (Université Paris Nanterre, IHA‒CREPOS): Dynamiques politiques et humanitaires de l’identification au Tchad. Cas des »retournés« du conflit centrafricain à Goré
  • Claude Linjuom Mbowou (Université Paris 1 Panthéon‒Sorbonne): Identités et papiers dans le Lac Tchad. Impossible vérité, impossible citoyenneté?
  • Boris Samuel (ANR PIAF‒CERI Sciences Po Paris): Crise des indicateurs et espoirs biométriques. Les difficultés d’identification des bénéficiaires dans la mise en place d’une protection sociale au Maroc

16:15–16:45                 Remarques conclusives par Jean-François Bayart (Graduate Institute of International and Developpement Studies (Genève), titulaire de la Chaire Yves Oltramare)

Vendredi 22 juin – Samedi 23 juin : UCAD 2, 1er étage

« Papiers d’identité » : exposition photographique réalisée par les étudiants de 3e année de journalisme du Centre d’études des sciences et techniques de l’information (CESTI UCAD).

 

 

Comité d’organisation

Séverine Awenengo Dalberto: sawenengo@gmail.com

Johara Berriane: JBerriane@dhi-paris.fr

Amadou Dramé: ADrame@dhi-paris.fr

Comité scientifique

Séverine Awenengo Dalberto, Richard Banégas, Johara Berriane, Amadou Dramé

Institution organisatrice

Groupe de recherche IHA‒CREPOS

18 Bd. Martin Luther King (Corniche) Fann-Hock, Dakar, Sénégal

Téléphone: +221 33 823 70 60

http://ihacrepos.hypotheses.org

En partenariat principal avec l’ANR PIAF

(Institut des mondes africains /  Centre de recherches internationales, Sciences Po Paris)

https://piaf.hypotheses.org/1


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.