Cheikh Mohamadou Kanymor Koté (chercheur invité du 01 août 2019 au 30 septembre )

Professeur de lycée en histoire et géographie, Cheikh prépare depuis 2017 une thèse de doctorat unique en histoire moderne et contemporaine. Son objet d’étude porte sur : Le rôle et l’impact  des migrations dans la diffusion des maladies dites sociales (tuberculose et pathologies vénériennes) au Sénégal, 1920-1973.

Il explore sur plus d’un demi-siècle (1920-1973), un domaine majeur de l’historiographie, à savoir les effets des migrations régionales et internationales dans la diffusion des maladies dites sociales (tuberculose et pathologies vénériennes) au Sénégal. Un travail  qui s’inscrit, non seulement dans une perspective d’analyse de l’histoire sanitaire africaine, mais aussi et surtout de l’histoire « connectée », transnationale ou globale.

Chercheur invité à l’IHA-CREPOS du 1er Aout au 30 Septembre 2019, ses recherches ont aussi portées sur la participation des intermédiaires africains à la réussite du projet colonial.

Outre ce projet de recherche, il a également pris part à différentes rencontres scientifiques avant et durant son séjour au sein de l’IHA-CREPOS. Il s’agit des jeudis de l’IHA-CREPOS, du colloque  sur «  Identités de papiers, papiers d’identité en Afrique contemporaine » organisé par le groupe IHA/CREPOS à l’UCAD 2 en 2018 et de celui sur  les « Intermédiaires et intermédiations en Afrique. Perspectives sur la longue durée », 24 et 25 juin 2019.  De même qu’à l’Atelier des sources historiques du 09 -10 avril 2019.

cheikhkanymor@yahoo.fr

 


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.