Retour d’impressions. L’atelier sur les arrières académiques féminines (Rachida Sadouni)

Témoignage de Dr Rachida Sadouni, Université de Blida 2 Ali Lounici, Algérie

L’atelier sur les carrières académiques féminines, organisé à Dakar au mois de décembre 2018, fait partie des expériences les plus importantes dans ma vie personnelle et professionnelle. En effet, sur le plan personnel, j’ai pu nouer des liens avec des chercheuses de différentes régions de l’Afrique. Malgré mes nombreuses participations à des manifestations scientifiques, je n’avais jamais eu l’occasion d’échanger sur ce thème avec des collègues de l’Afrique subsaharienne. Cette opportunité m’a été offerte à l’atelier de Dakar avec des chercheures du Sénégal, du Togo, du Cameroun, du Côte d’Ivoire, en plus d’une chercheure du Maroc. Grâce à nos échanges, j’ai appris beaucoup de choses. Ainsi, j’ai pu partager avec les autres participantes des expériences en tant que femme intellectuelle dans des pays africains. Alors que la place des femmes dans nos sociétés est souvent marquée par une relation hiérarchique entre hommes et femmes, les femmes universitaires voyagent seules et accèdent à des postes supérieurs. Elles relèvent des grands défis pour articuler vie privée et vie professionnelle. Bien sûr, cela ne passe pas sans sacrifices. Toutes les participantes étaient conscientes que les femmes, et notamment les femmes intellectuelles, doivent travailler d’arrache-pied afin de trouver un épanouissement personnel et professionnel. Tous les échanges survenus durant l’atelier ont enrichi mes représentations socio-culturelles, en apprenant que finalement, les femmes universitaires restent fortes malgré les difficultés qu’elles rencontrent.

Sur le plan professionnel, j’ai appris, grâce à la formation dispensée par la modératrice de l’atelier, Dr. Folashadé Soulé-Kohndou, comment être convaincante dans mon CV, comment présenter ma candidature pour une bourse ou un emploi, et comment éviter les stéréotypes de genre dans les lettres de motivation et recommandation. Par exemple, il faut toujours favoriser des adjectifs positifs et persuasifs tels que ponctuelle, organisée, motivée, sociable, des participes passé tels que géré, aidé à, supervisé, dispensé, des phrases convaincantes telles que : je suis sûre et certaine que, sans retenue aucune, c’est la candidate parfaite pour ce poste, il n’y a aucun doute que…

Avec les participantes et les organisatrices de cet atelier, j’ai vécu, en l’espace de quelques jours, d’un mois de décembre relativement chaud à Dakar, des moments de joie, de partage, de bonne humeur, d’échanges culturels, de découvertes, d’enrichissement linguistique et culturel.

J’ai pu être en contact direct avec elles et découvrir nos convergences et nos divergences. Ce qui m’a permis d’enrichir mes connaissances sur les situations vécues par mes collègues de différents pays du continent et d’apprendre concrètement les circonstances de l’articulation qu’elles font de leur vie privée et professionnelle.

Au final, j’espère de tout mon cœur revivre de tels moments magnifiques dans de futures rencontres organisées par l’IHA-CREPOS. Et je tiens à remercier toutes les personnes qui ont contribué à la réussite de cet événement.

Sur l’auteure :

Dr. Rachida SADOUNI est maîtresse de conférences en interprétariat et traduction à l’université de Blida 2 (Algérie). Elle a présenté plusieurs communications orales dans des colloques internationaux de par le monde, publié deux livres, Mouloud Feraoun, L’éternel Fouroulou Menrad (2015) et Morsures d’Avril (2016), ainsi que plusieurs articles académiques, et coordonné deux projets de télécollaboration universitaire depuis 2015 (PTAM et TAPP). Elle est également lauréate de plusieurs prix : 2e prix du meilleur article rédigé sur les relations sino-algériennes (2013), prix d’encouragement dans le concours de nouvelles Forum Femmes Méditerranée (2013).


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.