Aïdas Sanogo (chercheure invitée du 15 avril au 15 juillet 2019)

Titulaire d’un doctorat d’anthropologie sociale de l’Université de Bâle, les travaux de recherche d’Aidas Sanogo sont principalement articulés autour de la problématique du foncier au Burkina Faso et en Côte d’Ivoire. Elle a notamment travaillé sur les liens entre migration et foncier, les IDP (Internally Displaced Persons), ainsi que la gestion de divers conflits fonciers en milieu rural et urbain.

Chercheure invitée à l’IHA-CREPOS du 15 avril au 15 juillet 2019, sa recherche actuelle est ancrée dans le champ de l’anthropologie urbaine, l’anthropologie sociale et l’anthropologie politique. Elle porte sur le foncier en milieu urbain Ouest Africain, plus particulièrement dans les villes de Kumasi (Ghana), Bouaké (Côte d’Ivoire) et Bobo Dioulasso (Burkina Faso). Intitulé “Land Tenure and Urbanisation in West African Secondary Cities”, ce projet de recherche vise à mener une étude comparative à plusieurs échelles. L’héritage colonial constitue notamment l’un des angles principaux d’analyse avec la comparaison établie entre les anciennes colonies françaises et anglaises en matière de gouvernance foncière et croissance urbaine.

Outre le projet de recherche susmentionné, elle a également pris part à différentes rencontres scientifiques lors de son séjour à l’IHA-CREPOS. Elle a ainsi participé à l’atelier “Dynamics of Everyday Life Within Municipal Administrations in Francophone and Anglophone Africa” (Point Sud), organisé par Dr. Matthew Sabbi, Dr. Lamine Doumbia et Pr. Diete Neubert. Sa communication s’intitulait “Municipalities and Land Governance in Bouaké, Côte d’Ivoire”.

aidas.sanogo@unibas.ch


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.