Aissatou Seck

Aissatou Seck est chercheuse en histoire de la santé à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar où elle a soutenu son mémoire de master 2 sur les systèmes de contrôle de la trypanosomiase humaine en AOF. Elle est doctorante au sein du groupe de l’IHA-CREPOS pour la conduite du programme sur la Bureaucratisation des sociétés africaines. Dans le cadre de ses recherches de thèse, elle  s’intéresse à l’étude de la bureaucratie sanitaire en mettant l’accent sur les politiques de prévention et de contrôle sanitaire analysées à travers les différentes pratiques et procédures bureaucratiques entreprises par l’état colonial français pour gérer de manière systématique les crises endémo-épidémiques qui secouent l’AOF et notamment le Sénégal entre 1895 et 1960.



Citer ce billet
ihacrepos (2019, 1 février). Aissatou Seck. Bureaucratisation des sociétés africaines. Consulté le 20 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/pwl6

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search